multi-ethnique

Apprendre à vivre ensemble
Éditorial

 

par Gaston Sauvé


C'est incontournable. Apprendre à vivre ensemble est la voie qui nous est ouverte pour bâtir des communautés plus humaines, et partageant une foi commune en la dignité de chacun.

Dans notre contexte de grande diversification culturelle, cette réflexion est appropriée et sollicite notre engagement personnel à chacun. Pas un seul lopin de terre au Québec, ou ailleurs au pays, n'échappe à cette invitation pressante d'ouverture à l'autre et d'entrée en dialogue avec les personnes d'autres cultures ou d'autres religions. J'ajouterai que même l'ampleur des changements écologiques et environnementaux nous poussent à revoir notre attitude face à la nature, face à la vie, face à la création et à l'usage de tout ce que la terre met à notre disposition.

Nous vous proposons trois réflexions. Celle de Réjeanne Martin, nous fait parcourir la taille des défis que comporte cet "apprendre à vivre ensemble". Nous poursuivons un modèle précis qui crée des liens forts et intégrés entre les diverses cultures sur notre territoire. La compréhension de la laïcité, le respect des droits individuels et collectifs, la citoyenneté démocratique qui exige participation et engagement. Le dialogue est à bâtir, et de manière durable.

La réflexion de Jocelyn Girard nous amène au coeur des religions et du dialogue qu'elles peuvent engager entre elles, sur des valeurs communes, à travers des actions communes, en vue de s'approcher d'une paix authentique de nos sociétés. Le thème du dialogue prédomine.

La dernière réflexion de Jean-Claude Leclerc fait ressortir, de manière concise, que l'histoire de ce pays a eu son lot d'opportunités avec la venue massive d'immigrants dès le XVIe siècle, son lot d'ouvertures, de conflits, d'efforts d'harmonie. A travers la turbulence que nous connaissons, s'échafaudent des formes de dialogue et d'intégration culturelle porteuses d'espérance.

Nous vous présentons quatre chroniques : celle sur la philatélie, celle sur l'histoire franciscaine d'ici, et celle sur l'écologie qui annonce la venue prochaine de l'encyclique du Pape François sur l'écologie. Il est intéressant de noter que cette réflexion sur la création nous fait prendre conscience que pour survivre, nous devrons modifier notre ouverture et notre respect de toute créature. La dernière chronique, Gens qui inspirent, présente justement la figure d'une femme africaine du Kenya, à la tête d'un mouvement de protection de la forêt, "celle qui plantait les arbres", Wangari Muta Maathai.

SONDAGE

Les résultats du sondage sur la revue sont maintenant disponibles. Vous pouvez en prendre connaissance intégralement. Repérez l'onglet SONDAGE en haut de la page d'ouverture et cliquez, puis à nouveau cliquez sur le mot "résultats" qui apparait. Vous êtes dirigés vers le site du sondage et vous verrez les résultats, en forme graphique ou écrite, pour chacune des questions.

Un total de 44 personnes ont participé au sondage. Cela représente un taux de 8,5% qui ont répondu. Nous avons le pouls donc d'un certain nombre de nos lecteurs. Vos commentaires nous orientent vers une redéfinition de nos chroniques. Nous préparons cette revue des chroniques pour l'automne. Parmi les divers sujets abordés dans les thèmes du Dossier, celui sur le Pape François et sur l'Église aujourd'hui sont ceux qui ont rejoint votre intérêt. Nous en tiendrons compte pour l'avenir.

bonne lecture


vol 120, no 3 • 15 juin 2015

 

Multi-culturel

Photo@DepositPhoto.com

 

Partager sur Facebook

Nouvelle revue franciscaine
www.lesiaf.org • www.nrfweb.ca • www.portailfranciscain.ca
Êtes-vous inscrit à notre cyber-envoi ? Voulez-vous faire un don ?