Traite Humaine

« Franciscans International » et la Traite des êtres humains

par Pierre Viau

Un trafic commercial lucratif

Chaque année, des centaines de milliers de personnes sont victimes de la traite dans le monde entier. La traite des êtres humains est la troisième plus importante entreprise criminelle au monde, après la drogue et le trafic d'armes. Ce sont les groupes les plus vulnérables de la société, à savoir les femmes et les enfants qui sont affectés par ce trafic des êtres humains. Les victimes d'abus sexuels qui subissent l'exploitation économique et les traumatismes liés à leur situation de vulnérabilité extrême, ne sont pas toujours suffisamment protégées par les politiques et les législations des pays. Une action urgente est nécessaire.

CombatNot for saletre ce trafic international

Un des principaux dossiers de l’organisme « Franciscans International» (FI) est celui de la lutte contre la traite des êtres humains. FI combat cette violation des droits humains par le biais de la recherche, la présentation de plaidoyers et le travail de lobbying afin de renforcer les capacités d’intervention et accroître la sensibilisation des sociétés à ce problème humain.

Notre objectif est de mobiliser les membres de la famille franciscaine et de la société civile à plaider en faveur de politiques et de programmes de prévention ainsi que mettre en place des mesures de protection et d'assistance aux victimes.

« Franciscans International » consacre beaucoup d'énergie à des activités de représentation auprès des Nations Unies (ONU) à Genève. Les sessions du Conseil portant sur les droits humains sont des occasions privilégiées pour FI de soumettre des rapports, faire des déclarations orales et organiser des «séances de travail» avec des diplomates et d'autres organisations afin de discuter et d'échanger des points de vue sur la question et l'influence des politiques.

Des organisations qui collaborent

FI travaille en étroite collaboration avec les organisations qui ont une forte expertise dans ce domaine, tels que «Anti-Slavery International», « l'Alliance mondiale contre la traite des femmes» (GAATW) et «Trocaire». FI entretient aussi une relation de travail étroite avec le Rapporteur spécial sur la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants, Mme Joy Ezeilo.

Depuis Juin 2002, FI, en partenariat avec «Anti-Slavery International» et «Trocaire», a mis sur pied des ateliers, avec les Nations Unies et l'Organisation internationale du travail (OIT), portant sur les mécanismes des droits de l'homme relativement à la traite des personnes et le travail forcé. FI a comme objectif d’intensifier la sensibilisation et la participation de la famille franciscaine et des organisations qui y sont associées , au système de protection des droits humains par rapport à la traite des personnes, développé par les Nations Unies.

«Franciscans International» a publié un manuel d’intervention sur ce fléau. Vous pouvez le consulter en cliquant ici.

 

vol 118, no 1 • 30 août 2013

 

Enfant faisant des briques

Retour à l'index du dossier

Nouvelle revue franciscaine
www.lesiaf.org • www.nrfweb.ca • www.portailfranciscain.ca
Êtes-vous inscrit à notre cyber-envoi ? Voulez-vous faire un don ?