Traite Humaine

La Coalition québécoise contre la traite des personnes


par Louise Dionne, coordonnatrice au CATHII

 

La compréhension de la traite de personnes au Canada a évolué au cours des dernières années. Si les actions visant à mieux cerner le phénomène ont permis de mieux comprendre sa dynamique, toutefois plusieurs organismes font le constat qu’il y a un manque de ressources pour venir en aide aux victimes et qu’il est nécessaire d’agir de façon concertée entre les différents intervenants. Ce constat avait déjà été exprimé lors de la journée d’étude que le CATHII a organisée en novembre 2006 et qui avait réuni plus d’une centaine de personnes. Lors de la rencontre consultative avec les membres du Comité interministériel sur la traite des femmes immigrantes du Québec, que nous avons organisée en 2007, les participants avaient conclu à l’importance de travailler ensemble.

Le Québec n’est pas le seul à faire ce constat. Les responsables de services d’accueil et d’accompagnement de victimes de la traite de différents pays : Italie, Belgique, Royaume-Uni, États-Unis et Brésil ont opté pour la concertation. Les organisations de ces pays ont mis en commun leurs ressources et ont ainsi pu élaborer une approche spécifique pour les victimes de la traite humaine en misant l’action concertée. Ces centres font d’ailleurs partie de coalitions nationales qui permettent d’assurer une réponse adéquate aux besoins des victimes de la traite humaine.

Enfants

C’est dans cet esprit que s’insère la mise en place d’une coalition québécoise d’organismes qui œuvrent auprès des personnes ayant subi la traite. Cette initiative du CATHII vise à favoriser la prestation de services qui répondent de façon adéquate aux besoins spécifiques des victimes de la traite. Cette coalition regroupe des organismes gouvernementaux et communautaires qui sont directement concernés par l’enjeu de la traite au Québec. Plus de vingt organisations partagent leurs expertises et leurs ressources. Depuis sa création en juin 2011, les organismes se rencontrent deux fois par année. Des victimes ont pu bénéficier des services et du soutien des organismes membres de la Coalition.

Actuellement, la plupart des secteurs sont présents :  des organismes communautaires et des ressources d’hébergement (œuvrant auprès de migrants et/ou d’immigrants, de jeunes en difficultés, de femmes victimes de violences et faisant face à de multiples problématiques sociales, de femmes autochtones, etc.), des agences des services sociaux et de la santé, des services d’aide aux victimes d’actes criminels, des centres de protection de la jeunesse, des services policiers et judiciaires et des instances gouvernementales.

La Coalition québécoise contre la traite des personnes s’active actuellement à la mise en place d’un mécanisme d’intervention d’urgence et de référence coordonné par les membres du Comité de Coordination. Un site internet hébergé par le CATHII permettra de faire connaitre les ressources existantes et faciliter les échanges entre les organismes participants à la Coalition.

vol 118, no 1 • 30 août 2013

Retour à l'index du dossier

Logo Cathii

CATHII : organisme, fondé en 2004, travaille à contrer la traite des personnes, que ce soit à des fins d’exploitation sexuelle ou de travail forcé.
Travailler en solidarité à tisser une société égalitaire en éradiquant la traite humaine, voilà leur mission.

 

Nouvelle revue franciscaine
www.lesiaf.org • www.nrfweb.ca • www.portailfranciscain.ca
Êtes-vous inscrit à notre cyber-envoi ? Voulez-vous faire un don ?