Claire et Fran�ois �crivent

Paroles de Claire et François

Muter ou mourir

Suzanne Giuseppi Testut, ofs

vol 122, no 1 • Mars 2017

Au tournant du 12e et 13e siècle, en Europe occidentale, le monde bascule. La féodalité cède sa place au commerce et à la finance dans plusieurs grandes villes italiennes. François, à Assise,  est témoin de cette mutation. Son statut de privilégié l’interroge. Nos sociétés vivent une époque charnière elles aussi. Les défis sont nombreux : l’équilibre social, l’écologie,  les abus du marché. Suzanne Giuseppi Testut écrit que nous sommes confrontés au même dilemme qu’a vécu François, muter ou mourir. François a choisi la bienveillance envers l’autre. Aujourd’hui, c’est nous qui sommes appelés à une nouvelle naissance. Lire le texte

Expérience d’Assise 2016
Sur les pas de François et Claire d’Assise

Francine Vincent

vol 121, no 4 • Décembre 2016

Francine Vincent a accompagné, en septembre dernier, un groupe de pèlerins à Assise. Trois des pèlerins qui ont fait cette remontée aux sources de la vie françiscaine, font un témoignage du chemin parcouru et nous font voir les facettes multiples de François d'Assise à travers leur propre sensibilité et leur expérience personnelle. Lire le texte

François et la Joie de l'Évangile

Laurent Gallant, ofm

vol 120, no 5 • Décembre 2015

François d’Assise fut tout le contraire d’un « saint triste » qui, selon le dicton bien connu, ne saurait être qu’un « triste saint » – un personnage morose, sombre, voire éteignoir et, par conséquent, sans attrait, et qui donc n’aurait de saint que le nom. François, au contraire, avait un don d’attraction remarquable qui se manifesta d’abord dans l’exubérance joyeuse d’une jeunesse dorée, étayée sans doute par la fortune de son père, Pietro di Bernardone, riche négociant en textile. Lire le texte

La grâce de l’émerveillement

Sœur Noëlla

vol 120, no 4 • Automne 2015

Claire d'Assise avait un sens unique de l'émerveillement et de reconnaissance devant la création. L'écho nous vient durablement dans les mots propres au Moyen-Âge.
Le pape François, dans sa dernière encyclique "Laudato Si" reprend cette intuition et nous interpelle à entrer dans une attitude profonde d'émerveillement. Ici encore Claire est lumière pour aujourd'hui, elle qui voyait toute beauté, émerveillée et sans convoitise. Lire le texte

Garder mémoire

Sœur Noëlla

vol 120, no 2 • 15 avril 2015

Soeur Noëlla, Clarisse du Monastère de Lennoxville, nous fait découvrir comment Claire d’Assise garde mémoire de la vie et des gestes de Jésus. Le chant d’une hymne de Pâques, l’aspersion de l’eau bénite, sont des moments qui nous montrent l’attitude intérieure de Claire constamment habitée par la présence vivante du Christ. Lire le texte

La croix et la gloire

Laurent Gallant, ofm

vol 120, no 1 • 15 février 2015

La Croix et la Gloire sont les deux dimensions de la passion du Christ. François a rencontré le Christ en contemplant le crucifix de Saint Damien. Cette expérience est devenue centrale dans sa prière. La contemplation du Christ glorieux dans sa passion s’est traduite dans une pratique quotidienne exercée sept fois le jour, appelée l’Office de la Passion. Lire le texte

La puissance de l'adoration chez Claire d'Assise

Madeleine Pelletier

vol 119, no 6 • 15 décembre 2014

Claire d’Assise était habitée par la présence de Celui qu’elle contemplait dans l’Eucharistie. Jésus était au coeur de sa vie. Le témoignage de ses soeurs souligne comment elle restait toujours fixée sur Celui que son coeur aimait. C’est de là que jaillit la puissanc rayonnante de son adoration. Lire le texte

Tout est SAINT

Laurent Gallant, ofm

vol 119, no 5 • 15 octobre2014

Tout est saint mais tout n’est pas sacré. Le monde et tout ce qui vit est sorti des mains de Dieu. Et Dieu vit que cela était bon. Il n’est plus question de ce qui est sacré et de ce qui est profane. Tout est entre nos mains pour être sanctifié. Notre vie est une marche où s’entremêlent péché et sainteté, dans un appel vers la sainteté. Lire le texte

La force de la bienveillance 

Suzanne Gaulin, osc

vol 119, no 2 • 15 mars 2014

Cet amour qui vient au devant de nous, fait de compassion et de bienveillance, c’est au-dedans que nous le portons. Encore nous faut-il trouver la source de cet Amour, nous approcher de notre puits intérieur d’où elle jaillit. Nous ne pouvons manifester au dehors que ce qui nous habite au-dedans. Lire le texte

Des « choses» et des « biens »

Laurent Gallant, ofm

vol 118, no 3 •15 novembre 2013

François a tout quitté pour suivre le Christ. Mais les «choses» et les «biens» font partie de la vie. Son désir de suivre le Christ en tout l’amène à regarder les «biens» désormais comme n’étant plus une possession. Il comprend que nous sommes plutôt dans une attitude d’intendance et que ces «biens» sont là pour servir à la communauté. Lire le texte

Notre relation à notre « sœur, mère la terre »

Laurent Gallant, ofm

vol 118, no 1 • 30 août 2013

François nous interpelle : quelle est notre relation avec « sœur, mère la Terre » ? Parcourez cette réflexion invitante que nous propos. Lire le texte

 


 

oeuvre de Mathilde Renaud

Oeuvre © Mathilde Renaud

Nouvelle revue franciscaine
www.lesiaf.org • www.nrfweb.ca • www.portailfranciscain.ca
Êtes-vous inscrit à notre cyber-envoi ? Voulez-vous faire un don ?